petit-dej-sportif-blog-affysport

Votre course se prépare aussi par une alimentation bien ciblée, au minimum 2 semaines avant le top-départ. Tour d’horizon des menus adaptés et des aliments à privilégier.

  • A chaque repas, consommez un fruit et des légumes, frais de préférence ceux qui constituent une source irremplaçable de vitamines et de sels minéraux.
  • Prenez des petits déjeuners, consistants et équilibrés : des céréales ou du pain (complet ou aux céréales), un produit laitier ou une ½ tranche de jambon maigre, un fruit ou un jus de fruits et une boisson chaude (thé ou café).
  • Si vous vous entraînez, buvez beaucoup d’eau avant, pendant et après l’effort. La course entraîne d’importantes pertes en eau par la sueur. Une perte d’eau de seulement 1% réduit d’environ 10% la capacité d’endurance.
  • Surveillez votre consommation de matières grasses. L’excès de lipides détériore la synthèse du glycogène, carburant essentiel pendant l’effort. Évitez les fritures, le fromage gras et les viandes grasses.
  • Quoi manger la veille d’un entraînement ?
    La veille de votre entraînement, évitez les aliments trop salés, trop épicés, fermentés, gazeux, ou alcoolisés, qui irritent le tube digestif. Vous pouvez opter pour des crudités, 150 à 200 g de pâtes accompagnées d’une viande grillée ou de une tranche de jambon, un produit laitier ou une portion de fromage ou un yaourt ou 1 fruit.

> Quels aliments privilégier 3 jours avant le départ ?

Faîtes la part belle aux glucides. Stockés sous forme de glycogène dans les muscles et le foie, les glucides complexes et simples forment le carburant nécessaires. Ils sont faibles et rapidement épuisés : il faut donc consommer du sucre avant l’effort. On trouve des glucides dans les pâtes, le riz, les pommes de terre, les légumes et les fruits.

Faîtes le plein de glucide juste avant le Jour-J

Un petit déjeuner équilibré doit associer un produit à base de fruit, un laitage, un produit céréalier et une boisson. Pensez aussi à manger un peu de beurre, un oeuf ou 1 tranche de jambon pour les amateurs de saveur salé. 1 h 30 avant le départ prenez un fruit ou une barre de céréales et buvez de l’eau.

> Quelle boisson prendre avant le départ, pendant et après l’effort ?

SACHET Boisson effort Hydrenergy4Le choix d’une forme organique pour les sels contenus dans Hydrenergy4, et non inorganique comme dans la plupart des boissons prêtes à l’emploi, garantit l’absence de troubles intestinaux pendant et après l’effort. A consommer ¼ d’heure avant l’effort, pendant et après l’effort en récupération…

Laisser un commentaire